Définitivement fan de Belle toute nue

Publié le par Coralie Marie

J'ai été tentée pendant 30 secondes de regarder le E=M6 spécial cellulite spécial pourquoi je grossis, comment je maigris, mais heureusement je suis vite revenue à la raison : s'entendre dire que oui, bien sûr, qu'on peut maigrir si on arrête A VIE de manger du sucre et des graisses, franchement je m'en passe. Déjà qu'on n'est jamais sûr-e d'avoir de l'amour, de l'argent, du travail... si on ne peut même plus compter sur le chocolat... Je n'ai donc pas abandonné mon classique FBI : portés disparus, et j'ai aimé choper quelques images de la fin du doc de France 3 qui derrière son titre un peu racoleur, Années 70, la France se déshabille, révélait de passionnantes archives sur les combats des femmes.

Que M6 se rassure, si j'ai zappé sa première partie de soirée, c'est avec un vrai plaisir que j'ai retrouvé Belle toute nue et son inimitable William Carminolla. Je le veux pour compléter ma collection de supers potes gays avec qui je peux jouer à Marc et Amanda d'Ugly Betty :-) Vraiment j'adore la relation qu'il crée avec les femmes, sa bienveillance à leurs égards. Il est léger, mais jamais superficiel. C'est une notion qui me paraît essentielle dans l'émission.
Vu de l'extérieur, on pourrait croire qu'il s'agit une nouvelle fois de formater des femmes en "filles sexy et féminines". Mais comment rester insensible à la douleur de ses femmes qui détestent une partie essentielle d'elles-même ? On peut regretter qu'une femme ait besoin de talons hauts, de culottes gainantes ou de maquillage pour se sentir belle. Ou on peut se réjouir de voir qu'une femme qui se sent belle, c'est une femme forte de plus ! Car comment exister et s'imposer dans la société quand on n'a qu'une envie : se cacher ?

Comme dans toutes les émissions de coaching, le déroulement de Belle toute nue est répétitif, mais ça marche : on se laisse prendre par l'émotion ! On est une bonne ménagère ou on ne l'est pas :-) Et demain, on oublie ses complexes (enfin on essaie) et on se met en valeur !

Publié dans Télé-réalité

Commenter cet article

Lapinou 12/05/2009 21:31

Je vais essayer, promis ! ;-)

Lapinou 12/05/2009 21:20

C'est que je ne suis pas très grande (1,60 m) et un 95D, ça se remarque d'autant plus (et encore plus car je ne suis pas en surpoids...)! Mais l'émission d'hier m'a fait du bien en plus du "Moi c'est 100 % naturel" que je me répète souvent... ;-)

Coralie Marie 12/05/2009 21:28


Les complexes c'est tellement une plaie, quand c'est en plus pour un atout, il faut vraiment le dépasser !!!


Lapinou 12/05/2009 21:00

J'ai regardé les 2 émissions, si la première ne m'a rien apportée, si ce n'est que j'ai trouvé qu'on mangeait finalement assez équilibré chez moi (ça rassure) j'ai découvert "Belle toute nue" que je ne connaissais pas et j'ai trouvé ça vraiment bien ! Je n'ai suivi que le parcours de la première femme sinon je me couchais trop tard, j'ai été ravie de voir qu'enfin on mette en valeur les rondeurs et qu'on redonne confiance à cette femme, qu'on l'aide à aimer son corps...
Et j'avoue que ça m'a donné du peps, j'ai pris 4 kilos en 2 ans, dont une taille de soutien-gorge (gloups !) ce qui me complexe... Eh bien aujourd'hui j'ai réussi à mettre en valeur ce qui me complexait tant...

Bon j'arrête mon bla-bla ;-)

Lapinou

Coralie Marie 12/05/2009 21:09


Ca fait plaisir à lire de voir que l'émission peut avoir d'aussi belles répercussions ! Moi qui suis une adepte des décolletés plongeants, j'avoue que complexer pour une taille de sg gagnée ça me
dépasse un peu :-) Bien sûr qu'il faut le mettre en valeur !!


Sophie 12/05/2009 16:12

Je ne supporte pas ce titre parce que c'est racoleur et qu'à force, je dois bien le reconnaître, je ne supporte plus la nudité à la télé. Ça m'agresse !

Vero 12/05/2009 15:09

le coup de la mini-jupe, c'était un exemple..:)
Comme les talons aiguilles...je mesure 182cm, j'ai des rondeurs, alors c'était juste pour dire que certaines choses ne me vont pas....même si j'aimerais bien!! :)

Coralie Marie 12/05/2009 15:17


Oui je comprends, il faut parfois faire le deuil de certaines choses :-)