Nos années pension, j'aime (et plus encore...)

Publié le par Coralie Marie

Dans les séries adolescentes, il y a du très bon comme du très mauvais, mais c'est toujours intéressant à regarder pour voir quelle vision de la vie on donne à de jeunes âmes en train de se construire. Ce n'est jamais anodin !

J'avais déjà depuis un moment un penchant pour Nos années pension, diffusée depuis 3 ans sur Kd2a. Loin de la caricature outrancière de Chante !, je trouvais ses personnages crédibles et touchants. Même si je suis toujours sceptique quand je vois une bande de jeunes tous sexuellement actifs à 16 ans, l'ensemble dégageait néanmoins une impression de vérité qui pouvait me rappeler mes années lycée. Et puis, même si c'est de la pop sucrée, j'aime bien les chansons de leur groupe !

J'avais lu que dans la 3e saison Morgane (Lily-Fleur Pointeaux qui joue aussi dans Seconde chance) allait être confrontée à l'avortement, et j'avais hâte de voir ça, connaissant le tabou habituel qu'il y a autour de cet acte dans les séries françaises. Vendredi dernier, Morgane a découvert qu'elle était enceinte (après avoir oublié 2-3 fois sa pilule, merci de montrer que la pilule n'est pas la panacée !) et samedi, elle a pris sa décision. Quel bel épisode, quel bonheur de voir qu'une série pour ados ose parler ouvertement d'avortement  sans le diaboliser. C'était formidable de voir le soutien des deux copines de Morgane la poussant à faire son choix sans chercher à l'influencer, formidable d'entendre le discours des femmes adultes : compréhensives, compatissantes, rassurantes... Quand la directrice explique à Morgane que les femmes qui avortaient et les femmes qui accouchaient étaient les mêmes, simplement pas au même moment, ça remet les idées en place !

Je ne jugerai jamais une femme qui refuse d'avorter, mais je suis heureuse de savoir que quelques adolescentes confrontées à la question envisageront peut-être l'avortement avec un peu moins de douleur grâce à Nos années pension !

Publié dans Séries

Commenter cet article