Un dîner presque parfait : le retour des héros

Publié le par Coralie Marie

Après les champions de la jungle, les champions des fourneaux. Et il y a de quoi être troublé-e, avec Stéphane Rottenberg comme animateur, on se croit presque dans Pékin express !

M6 a donc réuni quatre des meilleurs candidats de sa première année d'Un dîner presque parfait : deux femmes, Florence et Martine, et deux hommes, Fabrice et Christophe. Remarquons que nous sommes bien ici dans une émission pour la ménagère puisque la bogossitude est ici du côté des hommes ! Avec en plus deux styles différents capables de plaire au plus grand nombre : Christophe, le pompier, un homme, un vrai, du Sud... et Fabrice, dandy raffiné, élégant et délicat...



Selon le système classique de l'émission, les quatres candidats ont successivement dîné chez les uns et les autres, aux quatre coins de la France. Nous étions ici entre gens de qualité, des champions. Pas question donc de distiller des remarques acerbes dans la salle de bains, l'heure est plutôt aux compliments et à l'indulgence. Néanmoins les candidats (et probablement les téléspectateurs) attendaient des choses extraordinaires pour cette finale, et finalement ce n'est jamais qu'un dîner. Ils répètent donc souvent qu'ils s'attendaient à mieux ou à plus.

Bilan : les plats sont très jolis (mais à part les desserts, c'est tout ce que je n'aime pas), les décos soignés (sur celle des pirates) et les animations nombreuses (surtout chez Christophe le Basque). Bref, une bonne session d'Un dîner presque parfait, mais sans surprise. Et surtout quelle fin ! Selon toute logique c'est Martine, la moins pro, qui est éliminée. Et là, pas un mot, pas un au-revoir ! Générique et on passe à la suite ! Suis-je la seule à avoir trouvé ça abrupt ?



Deuxième session inédite : dans une école de cuisine, les trois finalistes s'affrontent dans une épreuve digne d'un concours de pro. Ils doivent improviser une recette avec un panier imposé. Je trouve finalement cette course contre la montre bien plus intéressante. C'est même assez palpitant ! En revanche, grosse déception au niveau du résultat : Fabrice, pourtant couvert de compliments, est éliminé ! Je ne trouve pas ça très juste face à Christophe qui a mis le feu à ses casseroles et brûlé la moitié de ses aliments. C'est même limite louche...

Utime épreuve : Florence et Christophe préparent chacun le menu de leur choix pour le jury de trois cuisiniers (deux étoilés et Cyril Lignac). Ils sont touchants tous les deux avec leur stress et leurs doutes. Finalement, c'est Florence qui l'emporte et j'en suis bien contente, elle est adorable !

Publié dans Télé-réalité

Commenter cet article

Annie 03/03/2009 20:51

J'ai pas réussi a aller jusqu'a la 2eme émission, j'étais trop crevée :-// je n'ai donc pas vu les plats présentés... dommage ca avait l'air bien...

Coralie Marie 03/03/2009 21:11


Si ça peut te consoler, ça allait très vite, les plats étaient difficiles à suivre !


cicise 03/03/2009 20:01

Qu'il mette une toque......... ET toc !!!!!!!!!

Coralie Marie 03/03/2009 20:13


:-)


cicise 03/03/2009 20:01

Pour revenir sur la coiffure de Cyril Ligniac, je croyais que les coiffes étaient obligatoires dans une cuisine !!!!!!!!!!!!!
J'n'aime pas trouver un cheveu dans la soupe !!!

Coralie Marie 03/03/2009 20:13


Il doit y avoir une règle spéciale pour les cuisiniers de la télé :-)


cicise 03/03/2009 19:59

Je n'ai regardé que la première partie, et j'ai apprécié cette émission même si je l'ai trouvée un peu rapide, et pas assez dévelloppée; J'aurais aimé que l'on ait plus de choses à voir niveau cuisine. Il est vrai qu'il fallait passer 4 personnes en même temps et que cela aurait peut-être paru plus ennuyeux .
J'ai tout de suite aimé Florence pour sa jovialité et le pompier ne m'a pas déplu non plus.
Mon mari a regardé la suite, et a également apprécié Florence.

On ne rate pas les émissions de la semaine , c'est notre feuilletton du soir.
Je trouve juste dommage que les personnes qui ne peuvent pas manger certains plats ne puissent pas le dire avant (religion).
Au moins, celui qui reçoit pourrait prévoir autre chose. A la première invitation, l'hôte ne connait pas les goûts et interdits des invités, donc cela peut influencer sur sa note par rapport aux autres hôtes de la semaine qui l'apprennent souvent lors du premier repas.

Coralie Marie 03/03/2009 20:12


C'a n'a pas changé ça ? Il m'a semblé qu'une fois l'hôte avait été prévenue qu'un de ses invités étaient musulman qqch comme ça ? Mais peut-être que je me trompe. C'est clair que la première place
est ingrate, d'ailleurs il y a peu de gagnants du premier jour ! Si je participais à l'émission, je serais un cauchemar pour les autres vu tout ce que je n'aime pas :-)


Guacamole 03/03/2009 17:51

Un bon moment de télé, même comme à mon habitude, je me suis lamentablement endormie devant la dernière partie et n'ai pas su avant ce matin qui avait gagné!
Je suis bien contente du résultat! La toulousaine avait un fort potentiel sympathie et j'aime bien sa façon de faire en toute simplicité.
Le pompier était un peu fourbe comme lors de son premier passage dans l'émission....
Fabrice faisait effectivement un peu trop professionnel! Pourtant, dans le sujet, on apprend que Laurence a passé un CAP cuisine après la première émission et que le pompier veut tenter de bosser dans la restauration à NY! On commence à s'éloigner de l'amateurisme dans cette émission du retour des héros!
C'est peut être le coup de "j'ai publié un livre de recette" de Fabrice qui aura fait pencher la balance???
Dernière remarque, effectivement Cyril Lignac faisait un peu léger au côté des deux pros.. Et puis, SVP COUPEZ LUI SES CHEVEUX!!!!!! ;-)
Bref, un bon moment mais un peu long...

Coralie Marie 03/03/2009 18:19


Ah les cheveux de Cyril Lignac, toute une histoire :-) Forcément à ce niveau-là de compétition on s'éloigne de l'amateurisme, moins spontané mais plus réussi du coup !