Maman cherche l'amour, épisode 5

Publié le par Coralie Marie

Attention, ça devient sérieux ! L'amourrrrrr est là, ça ne rigole plus. Même si on a droit à Calista Flokhart et à son sexy Santa Baby en bande son !


Caroline

La Caroline qu'on aime is back. Voilà à peine 20 secondes qu'elle a retrouvé Anthony (en lui sautant dans les bras), qu'elle a déjà dit 4 fois « c'est génial » ! Il l'emmène déjeuner dans un train laissé à quai, c'est charmant. Tout comme sa maison dans les bois, son chat et son petit garçon (aux grandes dents). Mais Anthony est un peu trop introverti pour notre excitée !


Elle semble a priori plus en phase avec Cyril, et son fils Alexandre qui, avec son bonnet, a une bonne tête d'ado ! Cyril bosse dans le milieu du spectacle, il a plein de costumes chez lui. Qu'en pense Caroline ? Allez, c'est facile : « C'est génial ! » Sans blague ? Mais tout part en live lors du petit dîner romantique au resto. Il lui demande ce qu'il y a entre eux, elle lui répond « tu me fais rire » : ??? Et quand il se lance dans une pseudo déclaration, il n'obtient qu'un « il fait froid là, non ? » A 23 heures, la demoiselle baille et n'a qu'une envie, rentrer se coucher...


Rien à voir avec son impatience de retrouver Mister ! Pour la peine, elle a même mis une robe et des bottes. Lui est à peine moins excité, il s'est coupé en se rasant ce matin ! Dès les retrouvailles, c'est gros câlin entre eux malgré la tension et le stress. Caroline rencontre papa et soeurette et leur magasin de meubles respectif. Caroline trouve l'appartement de Mister idyllique, ce qui est plutôt bon signe. Ils dînent en tête à tête dans l'appart, les bisous dans le cou dérivent sur les lèvres, ça se câline et ça n'a visiblement pas très envie de se séparer. J'avoue, je les trouve trop mignons :-)

Elimination sans surprise : au-revoir Cyril jugé trop gamin ! Tous les autres se préparent à s'envoler pour Londres.



Carine

Elle commence son tour des prétendants avec Alain au Luxembourg. Un petit bonjour aux collègues des salons de coiffure, un petit coucou aux fils d'Alain, et un rapprochement qui s'opère. Alain commence à ressentir quelque chose et au moment de l'adieu, fait à Carine le vieux coup de la bise sur la joue qui finit sur la bouche. Un classique, mais ça amuse beaucoup Carine...


Elle s'amuse moins avec Eric. Pas forcément dans le bon état d'esprit au moment de son arrivée, elle voit les choses empirer d'heure en heure. L'intransigeant Eric ne supporte pas que Carine ait des doutes. Bah ouais, désolée chéri, mais si tu supportes pas la concurrence, il fallait pas participer à ça ! Le malaise grandit et les deux se quittent dans le décor glauquissime d'un parking. L'heure est grave !


C'est beaucoup plus sereine qu'elle part à la rencontre de Jean-Pierre. Elle se laisse charmer par ses attentions. Non seulement il l'emmène faire un tour en bâteau, mais il a aussi pensé à lui préparer un petit goûter ! Quand vient l'heure du choix, il semble plutôt évident : bye bye Eric. Mais c'est qu'il est vexé le bougre, et s'en prend à Carine qu'il accuse d'être versatile. Selon, elle se fait plus de mal à elle-même qu'elle ne lui en fait à lui. Mais bien sûr...

Léna pense déjà à la suite, tout ce petit monde part à Marrakech pour le prochain épisode !



Marie

Elle part découvrir Laurent dans son quotidien, il est en compagnie de sa fille Laureline. Mais la jolie blonde a toujours en tête son baiser avec JP et est venue en toute amitié. Du coup quand Laurent lui déclare son amour sur un parchemin, Marie est plus mal à l'aise qu'autre chose.

C'est mort pour Laurent ? Pas sûr... En le découvrant au milieu, elle réalise qu'il est plus sensible (et donc plus charmant) qu'elle ne l'avait d'abord cru. Eh bah Marie, elle en est toute confusionnée !


C'est dans cet état d'esprit qu'elle s'en retourne voir JP le motard, qui la surprend en l'emmenant faire un tour en cariole. Waouh les motards peuvent donc être raffinés et romantiques ? Calme-toi Marie, tu vas vite déchanter. Froidement accueillie par les trois enfants de JP à peine au courant de sa présence, elle prend ensuite limite peur lors de l'apéro entre motards. On frôle la caricature !

On atteint le sommet quand JP emmène Marie dans un resto chic, vêtu d'un t-shirt de la madone des motards !!! Not possible, quoi ! Et l'antagonisme ne s'arrête pas : Marie a des enfants modèles et n'a guère envie qu'ils côtoient le fils aîné de JP qui n'en sort pas avec 1 500 euros de salaire, parce que trop de beuveries et de fumettes...


Du coup, que choisir ? L'attirance physique pour JP ou les nombreux points communs avec Laurent ? Et bien, il faudra attendre la semaine prochaine pour le savoir !!


Pour cause de MCLA, pas de résumé de Confessions intimes, et pourtant on a pu voir hier le reportage qui, à lui seul, justifie le Gérard de la France d'en bas, remporté il y a quelques jours par l'émission. Une femme, pleine de rêves de cabaret, exploite ses enfants et toutes les petites filles du village dans une troupe de danse. Son fils est le jeune sosie de Cloclo, mais la version qui chante faux, les filles ont de vrais soutien-gorge en guise de costumes et on a droit à divers bourrelets sur la choré de Lady Marmelade... Etonnant....

Publié dans Télé-réalité

Commenter cet article

r_voulgaris@yahoo.fr 23/12/2008 12:41

Marie je l'adore, je rêve d'avoir sa douceur c'est mon idéal féminin ;-) J'espère sincèrement qu'elle va trouver l'amour véritable je penche pour JP, je suis sûr qu'il est sincère et qu'il l'a rendra heureuse, pour l'autre prétendant j'ai des réserves.

Coralie Marie 23/12/2008 14:24


Bienvenue R. ! Mais je ne suis pas sûre que la vie de JP et celle de marie soit compatibles, et mine de rien, ça compte !


Bruno 18/12/2008 11:31

JP n'a pas une chance, et c'est sa copine motarde qui va l'avoir poignardé dans le dos sans le savoir en mâchant son chewing-gum avec ses dents de devant. Bon, ok, notre directrice de Mac'Do aime la nature et son intérieur ne déborde pas de raffinements superflus, mais y'a des limites. Les cheveux qui frisouillent dans le cou, le deux t-shirts pour toute garde-robe, et la cool-attitude permanente (genre : les enfants seront bien assez tôt au courant) ben ça a des limites...
Côté Carine, je vois bien Alain, finalement. Mais je trouve que Caroline a été plus que minable en ne tenant pas un discours clair à ses prétendants. A moins que la prod ne l'oblige à maintenir le suspens (et dans ce cas, pourquoi Marie en a été dispensé ?), je ne vois pas l'intérêt d'inviter les autres à Londres.
Bon, et pour en revenir à Confessions Intimes, la folle du Music-Hall était loin d'être le "must" de cet opus. Le troisième sujet présentait une fille complètement hystérique avec son mec. Et pour ceux qui ont raté la scène, la réplique culte était, au moment ou son chéri lui faisait un bisous pour lui souhaiter une bonne nuit (en pyjama et dans le lit) elle lui sort "M'ennuie pas à me grimper dessus ou je te défonce"... En voilà une qui aurait été beaucoup plus à l'aise que Marie à l'apéro des gros cylindrés.

Coralie Marie 18/12/2008 17:01


Marie avait moins de prétendants depuis ses deux abandons, c'est pour ça qu'elle va plus vite. Caroline ne part qu'avec deux hommes, comme Carine. Il faut bien jouer le jeu ! Pour Confessions
intimes, je n'ai pas dit que le reportage était le must, simplement ça changeait un peu, les couples fous, on y a droit à tous les coups ! Et bien sûr cette fille était horrible, mais, à sa
décharge, son mec n'avait pas l'air très "helpful" !


samy 18/12/2008 08:36

Ils se sont d'ailleurs bien gardés de le montrer dans "Bienvenue chez les Ch'tis"...

Coralie Marie 18/12/2008 09:56


Il y a pas une petite allusion à un moment ? J'ai plus trop le film en tête !


samy 17/12/2008 22:32

Horrible le confession intime... Ca se passait dans le nord de la France une fois de plus, ça n'existe que là bas ce genre de chose ?
Le spectacle dans l'hyper U était génial, c'est vrai. Des talents bruts, une voix d'ange, un public en délire... C'est bien mieux que le cabaret !

Coralie Marie 17/12/2008 23:08


Bienvenue samy ! Je crois que dans le Nord, il y a une certaine culture de la majorette et autres trucs du genre, qu'on trouve moins ailleurs ! Mais c'était quand même stupéfiant !!


SONIA 17/12/2008 20:36

Moi je ne supporte plus le rire idiot de Caroline ! Fallait que je le dise ici (et ça fait du bien...).

Coralie Marie 17/12/2008 23:05


Soulage-toi, n'hésite pas :-)