Le retour inespéré de Clara Sheller

Publié le par Coralie Marie

Presque quatre ans qu'on attendait la saison 2 de la série française qui ne ressemble à aucune autre. En 2005, Clara Sheller réussit à arriver en tête des audiences alors que dans ses personnages, on ne compte ni flics, ni avocats, ni membres du clergé, ni même d'enfants ! Juste une célibataire parisienne et son meilleur ami gay. On ne dira jamais assez quel vent frais Clara Sheller a fait souffler sur la fiction française : non seulement on y parle d'homosexualité, mais la frontière entre hétérosexualité et homosexualité y est gommée. De plus, je n'oublierai jamais que Clara a choisi après réflexion de se faire avorter, voir en prime time une femme assumer avec le sourire son choix, je trouve ça formidable !


Mais le projet de la saison 2 a trainé et le casting initial s'est finalement désisté. Inutile de dire que le nouveau trio Zoé Felix/François Vincentelli/Patrick Mille était attendu au tournant. Tout comme le scénariste ! Finalement après les deux premiers épisodes, le résultat est plutôt concluant. Evidemment, je suis de parti pris, une série qui parle d'une journaliste célibataire ne peut pas être foncièrement mauvaise :-) Plus sérieusement, le casting original se fait vite oublier, et peut-être que la charme de François Vincentelli y est pour quelque chose !


J'ai un peu regretté au début que Clara soit présentée comme une fofolle pas très fiable professionnellement et menteuse invétérée. Mais j'ai fini par être touchée par sa légèreté, je l'ai même enviée. Parce qu'à défaut de pouvoir m'identifier à elle, j'ai réalisé que Clara et moi étions toutes les deux pleines des mêmes interrogations sur la « maturité », que suis-je censée faire à mon âge ? Qu'ai-je envie de faire ? Ai-je envie de faire ce que suis censée faire à mon âge ? Rien que pour cela, j'ai hâte de voir la suite !


Copyright : France 2

Publié dans Séries

Commenter cet article

rachida 23/11/2008 08:03

Oui, je comprends mieux ce que tu dis, effectivement, avoir le choix et savoir que c'est la bonne décision ça donne le sourire.

Coralie Marie 23/11/2008 10:12



J'ai relu mon article et je n'avais pas écrit "avorter avec le sourire", je comprends ta sensibilité mais ça m'étonnait aussi d'avoir osé écrire ça ! Enfin, au moins maintenant c'est clair !



rachida 22/11/2008 18:16

Je n'ai pas regardé, mais ton résumé a l'air pas mal, par contre "avorter avec le sourire au lèvre" bof. Moi ça fait presque 17 ans et je n'ai toujours pas oublié. Bien que je sache que c'était la bonne décision à cette époque. Voilà j'ai juste "tiqué" bien que je déteste le politiquement correct, ou on ne peut rien dire!!

Coralie Marie 22/11/2008 20:33


Oui, je comprends et tu as raison, c'est un peu indélicat de ma part. Mais je refuse le discours de l'avortement = forcément un drame, et du coup je cherche à contrebalancer :-) Je voulais pas
vraiment dire "avorter le sourire aux lèvres", je me souviens que Clara était soulagée d'avoir pris la bonne décision et heureuse, non pas d'avoir avoir avorté, mais d'être consciente d'avoir eu la
chance de pouvoir le faire. Le sourire venait de là en fait. Et pour moi, c'est beaucoup. Grandir dans un monde où l'on te dit que l'avortement sera forcément un cauchemar n'aide certainement pas à
le vivre sereinement. C'est une épreuve mais comme tu le dis, c'est généralement la bonne décision.


Bruno 21/11/2008 11:15

Tout a fait d'accord avec les commentaires : mission réussi pour Clara (et ses chics types). J'espère seulement que le caractère surjoué de la nouvelle Clara ne vise qu'à effacer rapidement Mélanie Doutey et que Zoé va retrouver un niveau à peu près normal de Claratitude. Mention spéciale pour Patrick Mille, plus crédible que Diffental en "métrosexuel" (à-propos, les parents-beaux-parents divers et variés sont vraiment très justes). Et puis en causant de Diffental, même si c'est un bon acteur, j'en ai un peu marre de le voir dans toutes les fictions de ces dernières années. Il va finir par devenir l'équivalent masculin de Corinne Touzet (mais tout ça est hors-sujet ici).
Sinon, tu n'as rien dit sur la BO... Je trouve pourtant que c'est la seule série française où on s'approche d'une bande-son à la Grey's Anatomy.
Une très confraternelle accolade à nos ami(e)s journalistes-célibataires-atteint(e)s du complexe de Peter-Pan. Et une caresse à Mycose le teckel...

Coralie Marie 21/11/2008 11:27



Clara n'a pas besoin d'en faire des tonnes pour être Clara, c'est clair :-) Je n'ai pas parlé des divers parents, mais non seulement j'ai été contente de voir que des stars venaient
jouer le jeu d'une apparition en guest mais qu'en plus elles étaient drôles et justes, Bernard le Coq :-) La BO, j'ai noté l'effort, et c'est cool d'entendre une musique pop, mais après je n'ai
pas été touchée plus que ça par les morceaux choisis. Il faut croire qu'il me manque encore une touche de boboitude pour rentrer parfaitement dans le moule des journalistes-célibataires-etc...
;-) Et trop mimi Mycose !!



goodbauer 20/11/2008 16:19

J'ai regardé et j'ai bcp aimé, Zoé Felix ne remplace pas exceptionnellement bien Melanie mais elle s'en sort, par contre M. Mille est 10 fois mieux que Diffental

Coralie Marie 20/11/2008 16:36


Un peu moins sexy tout de même, mais très bien dans son rôle surtout aux prises avec Brad :-)


Jude in the sky 20/11/2008 11:54

Pour info, nous avons publié une interview assez sympa du créateur de la série, Nicolas Mercier, sur Yagg (http://yagg.typepad.com/yagg/2008/11/tl-rencontre-av.html)

Coralie Marie 20/11/2008 14:10


Bienvenue : J'irai voir !