Koh-Lanta - épisode 8 : les Rouges se fissurent

Publié le par Coralie Marie

Un conseil laisse toujours des traces. Cette fois, c'est Nathalie qui ne digère pas d'avoir frôlé l'élimination face à Hakim, et d'avoir en plus essuyé devant la France entière devant dix personnes (je me trompais d'émission) plusieurs critiques. Elle en veut notamment à Christelle d'avoir lâché « tu coupes la parole et tu dis beaucoup 'Moi,je' » alors que le sujet était : « Nathalie fait-elle assez souvent la vaisselle sur le camp » ? Du coup, elle boude et bronze seule dans son coin, pendant que ses camarades ex-Rouges se préparent à la nominer.

 

La compétition reprend avec l'épreuve de confort : une course d'obstacles non-mixte. Nathalie veut faire ses preuves en tant que sportive mais c'est Christelle qui l'emporte. Du côté des garçons, on a vraiment de la peine pour Régis qui n'a même pas 1% de chances de gagner face à ces jeunes gaillards et qui, en plus, se vautre après trois mètres. Bertrand laisse sans trop d'efforts Frédéric et Christophe sur le carreau, mais ça se corse pour la finale face à Christelle. Elle survole l'épreuve d'équilibre sur les bambous, alors que Bertrand tente une approche « allongée » relativement ridicule. Mais on est sûrs qu'au fond de lui, il n'est pas mécontent de perdre. Il pense sûrement que l'enjeu des épreuves de confort manque de virilité... Christelle gagne des « cadeaux de France » soit des petits objets symboliques de la part de sa famille. Elle est contente mais on imagine que les autres ne sont pas trop jaloux quand même...

Et comme un bonheur ne vient jamais seul, tout s'arrange avec Nathalie, de bien meilleure humeure après s'être défoulée lors de l'épreuve.

 

Et là... c'est le drame. Christopher ne reviendra pas, c'est donc Hakim qui fait son come-back, décidément confiant en sa bonne étoile. Les Rouges sont effondrés, surtout les hommes un peu amoureux de celui qu'ils imaginaient gagnant.

Christophe souffre aussi, mais pas pour les mêmes raisons, il en a marre de voir Bertrand gagner à chaque épreuve. C'est vrai quoi, c'est trop facile pour ce familier des raids et autres commandos. Il se dit alors qu'il serait peut-être pas mal pour tout le monde que Bertrand quitte le jeu. L'éliminer parce qu'il est trop bon n'était peut-être pas le meilleur argument, sinon on peut comprendre Christophe qui en a marre d'être infantilisé par « monsieur dirige tout et tout le monde », d'autant que Bertrand a fait des remarques un peu déplacées, insinuant certaines faiblesses dans l'intelligence de Christophe.

Celui-ci s'ouvre à Nathalie, mais comme son homologue de Secret Story, cette dernière part au quart de tour et se montre ultra-choquée de cette trahison. Elle court le dire à Bertrand qui monte sur ses grands chevaux. Comme on est sur Koh-Lanta, on frôle bien sûr la guerre nucléaire. Bertrand est choqué que Christophe puisse ainsi trahir les valeurs des Ch'ti. Ils nous font marrer avec leurs grandes théories « Je ne voterai pas pour un Rouge, mais Christophe n'est plus rouge à mes yeux » ou « On choisit les gens au mérite » (c'est pour ça que Jean-Bernard a giclé).

L'épreuve d'immunité n'y change rien, Christophe abandonne en premier ! C'est Carole qui remporte l'épreuve du cochon pendu (culte chez elle), l'occasion de voir un reportage qui tend à dire que celle que l'on nous a présenté comme « la maman par excellence » serait en fait une égoïste finie, selon ses filles et son mari. Ca fait plaisir...

Le résultat est sans appel : Christophe doit quitter l'île. Deux rouges éliminés coup sur coup, l'équipe perd de son avance... Mais on pourrait néanmoins imaginer un quatuor gagnant avec Carole – Christelle – Bertrand – Frédéric, à moins que...

 

Copyright : TF1

Publié dans Télé-réalité

Commenter cet article

Sophie 25/08/2008 14:01

D'accord avec Libellule. J'aimerais voir Charlène dans le quatuor de tête (et Régis aussi d'ailleurs). J'ai apprécié la dramatisation de la bande annonce dans laquelle on entendait Bertrand dire "Je n'ose pas croire ce qui m'a été rapporté". Ce qui laissait imaginer le pire.

Coralie Marie 25/08/2008 14:15


Oui, c'est clair. Ils sont trop marrants à faire des montagnes de choses si insigifiantes en jouant les reines outragées :-)


Libellule 25/08/2008 13:14

Je crois que ce qui rend accro à ce type de programme c'est l'ampleur que les choses prennent en cercle fermé et la rapidité exponentielle qui accompagne. Il semblerait aussi que pour toutes ces réunions de groupe, il y a des places obligées : le fourbe hypocrite, le stratège, la tête de turc, celui qui avance tapi dans l'ombre et qui fraye sa place comme un chef.
Et pauvres de nous, nous participons à ce spectacle avec une jouissance coupable ;-)
Dans le quator de tête, je verrais bien Charlène, en dépit de sa couleur de camp originelle

Coralie Marie 25/08/2008 14:14


C'est du pain béni pour nous le huis-clos et les crises qui en découlent. On voit déjà ce que ça donne dans un bureau alors pour du 24/24... Je souhaite aussi que Charlène aille le plus loin
possible, si le hasard s'en mèle, ce n'est pas impossible !


Guacamole 25/08/2008 11:30

Que de revirements dans cet épisode!
Nathalie a sauvé sa peau en sacrifiant Christophe, le tout dans la plus totale hypocrisie ambiante!!!
Faut quand même reconnaitre que Christophe a très mal joué son coup! Il aurait du tenter en préalamble un rapprochement avec les ex jaunes, qui depuis l'éviction de Jean Bernard, se doutent qu'ils vont tous y passer les uns après les autres!
ET lors du feu de camp final, je crois que j'aurais joué le "tout pour le tout" en expliquant que ce soir là, chacun avait sans doute pour la dernière fois, l'opportunité d'éliminer celui qui ne manquerait pas les écraser à tour de rôle!Qui sait si cela n'aurait pas réveillé certains appétits, surtout chez les filles qui subissent le mach man depuis le 1er jour!!!

Coralie Marie 25/08/2008 11:50


C'est toujours hallucinant les manigances sur Koh :-) Ils sont tellement aveuglés par Bertrand que je ne sais pas ce qui pourrait les faire changer de ligne directrice !!