Terre de lumière, la bonne surprise de l'été

Publié le par Coralie Marie

Les sagas de l'été, mon pêché mignon, traversent une mauvaise passe. Après l'échec de la calamiteuse Mystère et de la très oubliable Prophétie d'Avignon, TF1 a préféré opté pour une version express assez discrète (mais néanmoins réussie) en début d'été, la Main Blanche. Je pensais donc que 2008 serait une année sans... jusqu'à Terre de lumière.

 

L'histoire : Dans les années 30, une jeune bergère a le coup de foudre pour un homme mais voit sa vie s'effondrer quand celui-ci, envoyé à la guerre, disparaît au Maroc. Aline est inconsolable et surtout... enceinte ! Un instituteur attachant, veuf et père de trois enfants, se rapproche d'elle et finit par l'épouser. Mais il est assassiné quelque temps plus tard par un homme (?) qui tue tous ceux qui s'approchent de trop près del a jeune femme. Aline, soupçonnée du crime, décide de partir au Maroc se reconstruire une vie, avec l'espoir secret de retrouver son amour disparu (qui est effectivement vivant, mais amnésique). Le jour du départ, son frère en plein tumulte politique pré-guerre lui arrache ses jumeaux de deux ans sur décision de justice. Aline est effondrée, mais le Maroc l'attend...

 

Comme dans toute bonne saga de l'été, il y a un terrible mystère : mais qui est le meurtrier, qui sème la mort sur le chemin d'Aline ? Les meutres font gicler du gros sang rouge avec un gros poignard dans une main gantée, ce qui est un chouilla grossier, mais peu importe, l'énigme est efficace, je suis curieuse de découvrir l'identité du tueur :-)

 

De toute façon, l'essentiel de Terre de lumière n'est pas là, et c'est bien ce qui fait sa force. France 2 a su mettre à profit son talent en matière de fiction historique pour donner une autre dimension à sa saga. Comme toujours dans les fictions du service public, la reconstitution d'époque est parfaite et on entre de plain-pied dans l'entre-deux guerres et ses bouleversements politiques, en France et de l'autre côté de la Méditerranée.

 

Et puis, il y a Mélanie Maudran. Ca m'est égal qu'elle soit connotée « actrice de télévision », je la trouve rayonnante. Sa beauté sauvage lui donne des allures de Manon des Sources et sa sobriété ne l'empêche pas d'apporter fougue et passion à son personnage. Cette femme, cette mère meurtrie, me touche et j'ai hâte de suivre ses aventures !

Copyright : France 2

Publié dans Evénement

Commenter cet article

Mary 19/08/2008 20:21

tiens je le trouve super chouette ce telefilm aussi...d'ailleur j'attendais la suite de ce soir aevc grande impatience...pourvu qu'il soit aussi bien que le 1er...

bidoux

Coralie Marie 19/08/2008 20:47


Je n'en doute pas, je fais confiance à France 2 et ça nous offrira le soleil qui nous manque ici :-)


Libellule 19/08/2008 17:56

Je crois que ma dernière saga de l'été entr'aperçue fut "Terre indigo" avec un calamiteux Huster.
Vite abandonnée car, de mémoire, sur la chaîne concurrente, Urgences commençait à être diffusé ...

Coralie Marie 19/08/2008 18:06


Ca m'étonne, étant donné que j'ai suivi les deux :-) Mais j'étais peut-être déjà la reine du magnéto :-) Et c'était bien Terre Indigo :-p