Pour la réhabilitation de Meredith Grey

Publié le par Coralie Marie

Au commencement il y avait Grey's Anatomy... Précédée d'une excellente rumeur, la série n'a pas mis longtemps à séduire les ménagères chères à TF1. Passant de la deuxième partie de soirée au prime time, elle a encore élargi son public et fait désormais partie des séries stars. Mais si la popularité de Patrick Dempsey, Katherine Heigl et de leurs personnages respectifs n'est plus à prouver, il n'en est pas de même pour Ellen Pompeo/Meredith.

 

Quasiment chaque fois que quelqu'un me parle de Grey's Anatomy, il ou elle finit par dire « Meredith m'agace ». Ce qu'on lui reproche : de ne pas savoir ce qu'elle veut, d'être larmoyante, de manquer de relief etc... Et je m'insurge :-) Car je plaide coupable : j'adore Meredith Grey.

 

Il est facile d'aimer Izzie Stevens, d'ailleurs moi aussi je l'aime : elle est belle, gentille, douce, romantique, souriante, pleine de moralité et elle fait de délicieux muffins. Dans la plupart des séries, Izzie aurait été l'héroïne, celle à qui les téléspectatrices auraient pu le plus facilement s'identifier et pour laquelle elles auraient vibrer dans sa quête du Prince charmant.

 

Meredith est une méchante maîtresse, Meredith couche avec des inconnus, Meredith fait des erreurs, Meredith fait la gueule... Oui, son âme est torturée, elle est parfois antipathique ou lunatique, et son histoire avec le Docteur Mamour/McDreamy n'en finit pas d'atteindre le happy end. Mais c'est là toute la beauté du personnage ! J'aime les réflexions murmurées par sa douce voix en off, j'aime le regard mélancolique qu'elle pose sur l'homme qu'elle aime et qu'elle ne peut pas avoir, j'aime les moments de crise... J'aime qu'elle soit si compliquée et si imparfaite.

D'un point de vue plus « sociologique », j'apprécie aussi que pour une fois, la protagoniste à la vie sexuelle dissolue soit l'héroïne. D'habitude, cette caractéristique échoit à un personnage secondaire, comme Samantha Jones dans Sex & the City ou Ellaine Vassal dans Ally McBeal.

 

Et à celles et ceux qui seraient tenté-e-s de penser que si j'écris tout ça, c'est parce que je m'identifie à Meredith, je dirais que... hum, oui, bon et alors ? :-)

Publié dans Séries

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Cagaroule 12/08/2008 10:29

Je les aime tous les personnages de Grey's anatomy. Je pense que c'est parce que je suis un peu de chacun d'eux... Est-ce que tu connais Private Practice? C'est le spin-off avec Addison (j'ai un doute sur l'orthographe...) et c'est franchement canon comme série.

Coralie Marie 12/08/2008 10:41


Je connais Private Practice mais je n'en ai pour l'instant vu que le pilote diffusé sur TF1, et j'avais moyennement été convaincue, ça sonnait un peu trop LA et superficialités :-)


Jlutti 05/08/2008 23:19

Hello ! J'arrive sur ton blog par le biais de celui de "la Pause Sieste", et je dois dire que n'ayant plus M6 et TF1 en Nouvelle Calédonie, ton blog est pour moi le moyen de me tenir au courant des merveilles télévisuelles actuelles (-elles encore une fois pour faire 4...). Autoriserais-tu une petite expat du bout du monde à t'ajouter sur son blog ?
Bye

Coralie Marie 05/08/2008 23:36


Bienvenue Jlutti :-) Bien sûr que même de ton lointain pays, j'apprécie ta présence, c'est même un honneur que tu me lises sans avoir M6 et TF1 :-)


shopgirl 05/08/2008 11:03

Au début, je soutenais beaucoup Meredith, j'aimais ses névroses quand tout le monde lui tombait dessus. Je crois que les épisodes de la noyade ont été mal gérés, je ne sais pas il y a quelque chose qui se casse, surtout quand Derek se jette à ses pieds et que celle ci lui sort un "tout est fini" au mariage de Cris.
Elle aurait du murir un peu, je ne sais pas ... Ce n'est pas ses imperfections qui m'agacent mais son manque de maturité, parfois.

Mais les scénarites tirent les ficelles et nous ne pouvons que râler !

J'aime bcp Izzie, pour d'autres choses et ce que je trouve sympa , c'est que justement la série propose des personnages féminins tous différents ;).

Coralie Marie 05/08/2008 11:20


Oui, tu as raison, cette belle palette de personnages féminins, c'est une vraie réussite !!


Milla 04/08/2008 19:55

J'ai également suivi la saison 4 et moi qui aimait beaucoup Izzie, j'ai ai eu du mal à la supporter durant les épisodes avec George. Je la trouvais insupportable ! Meredith ne s'est pas arrangée et, du coup, je me suis attachée à d'autres personnages comme Cristina, Callie et Karev qui ont dévoilé des nouvelles facettes de leur personnalité.

Coralie Marie 04/08/2008 20:14


Je n'ai pas parlé de Cristina, mais je l'adore et pour le coup, elle est vraiment un personnage de femme originale !


Libellule 04/08/2008 11:06

J'aurais pu te dire OK il y a encore quelques temps, car je me suis aussi beaucoup retrouvée dans ce personnage qui trimballe des névroses plus ou moins transgénérationnelles ... Mais, au fil des épisodes, et puisque j'ai suivi la saison 4 grâce à ma cousine américaine, je me désolidarise de Meredith que les scénaristes ont fait tomber dans une auto-caricature assez incompréhensible et donc insupportable. De surcroît, pour visionner les aventures en VO, il m'est apparu plusieurs fois de façon accrue qu'Ellen Pompeo n'était pas toujours super juste dans son jeu. A bien y réfléchir, j'ai commencé à la "désaimer" dans les épisodes post-noyade : c'ets là que je situe mon bémol aux têtes écriveuses de Grey's Anatomy.
Aujourd'hui, je préfère de loin Izzie qui gagne en profondeur au fil de l'intrigue. Et elle n'est pas si lisse et morale que ça : elle endosse elle aussi le rôle de briseuse de ménage dans le couple George-Callie, elle s'entiche d'un patient à l'agonie dont elle coupe le tuyau pour qu'il soit prioritaire d'une greffe, elle est mère d'une gamine qu'elle a abandonné à la naissance, elle s'envoie aussi en l'air avec Alex sans vergogne ...

Coralie Marie 04/08/2008 20:13


Je réponds un peu tard, sorry... Pour Izzie, je ne dis pas qu'elle est un ange, ni qu'elle est inintéressante, mais pour ce qui est de la briseuse de ménage, ça ne tient qu'à moitié, elle était là
avant Callie qui n'a jamais été présentée comme un personnage sympathique. Pour Denny, c'est vrai que c'était un peu n'importe quoi :-) mais tout ça pour en faire une martyre romantique. Sa fille,
on n'en parle jamais, et elle était amoureuse d'Alex... Donc je persiste et signe, en attendant de voir la saison 4 !