Maison à vendre, simple question de goûts...

Publié le par Coralie Marie

Je n'avais pas prévu d'écrire sur la dernière émission coaching de M6 que je n'avais vue que brièvement jusque là, programmation en concurrence de FBI : portés disparus oblige. Après tout, rien de bien nouveau sous le soleil et pourtant je ne résiste pas à parler un peu de la première partie de l'émission : Sandrine et Gabriel se sont séparés mais peinent à vendre l'appartement de leur époque vie de couple. Je ne peux pas garder le silence sur ce grand moment de télévision.


Stéphane Plazza déjà, il joue les beaux mecs à écharpe bariolée, mais dès qu'il quitte Paris et ses deux pièces riquiqui dans les beaux quartiers, il n'en mène pas large. Il faut savoir que pour lui, tout animal plus petit qu'un chat est un rat, même s'il s'agit en fait d'un adorable chinchilla. Hier il est tombé dans la maison d'une assistante vétérinaire envahie (la maison, pas l'assistante, quoique...) d'animaux en tout genre, et sa virilité en a pris un coup face à de très menaçantes tortues, sans parler de la dizaine de « rats » :-) J'aurais pu avoir de la compassion pour lui s'il n'avait pas lui même été aussi moqueur !

 

Certes le but de l'émission est de montrer aux gens que leur maison en l'état est invendable parce qu'elle est trop moche et que, gimmick, « l'acheteur ne peut pas se projeter ». Mais bon blâmer cette pauvre femme à cause de ces nombreux animaux, « ça va faire peur à l'acheteur » alors que c'est surtout à lui que ça fait peur, c'est abusé.

 

Et puis il y eut l'abécédaire, je souligne le mot parce que visiblement ils ne le connaissaient pas. Dans sa chambre Sandrine a un abécédaire tortue en point de croix, pas super glamour comme déco, je vous l'accorde. Mais en tant que membre du groupe facebook « je fais de la broderie et je ne suis pas une mamie », je m'insurge contre les qualificatifs « ringard » et « vieillot » concernant le point de croix. Cela n'a rien à voir, et son abécédaire en l'occurence faisait plutôt bébé que mamie ! De toute façon, l'ex-petit copain insistait là-dessus simplement parce qu'il était soulagé de pouvoir critiquer quelque chose dont il n'était pas responsable. Oui parce qu'il faut savoir que lui-même a agrémenté la chambre d'amis d'une silhouette en carton de Claude François (grandeur nature...) et de quelques objets hommage (dont un magnifique costume bleu ciel), bref on le trouve assez mal placé pour juger de ce qui est « ringard »...

 

Et le jeune homme, il était plutôt aigri. On a enfin trouvé l'homme capable d'émettre des critiques sur la déco made in M6 (Valérie Damidot l'échappé belle). Super vexé de toutes les remarques qu'il s'est pris, il a décidé que la nouvelle déco était ratée. Le carré violet qui donne du peps aux murs du salon, « je pense que ça risque de gêner les acheteurs », oui il a bien retenu la leçon, sauf que là, non :-) Idem la salle de bains façon spa « c'est trop sombre », oui mais c'est moins moche. Sauf qu'à M6, on ne critique pas impunément ses décorateurs. A vouloir faire son malin, Gabriel a gagné une belle leçon de psychologie « si tu as du mal avec les changements, c'est parce que ça te fait mal de tourner la page de ton histoire », et avec des violons, ça fait son effet, il était tout penaud le Gabriel. Comme en plus tous les visiteurs ont a-do-ré la nouvelle déco, il peut reprendre son vieux papier peint et ses meubles rustiques pour son nouveau studio :-)

 

M6 toujours...

Dans le 12.50, un proviseur s'exprime après l'incendie qui s'est déclaré en pleine journée : « les élèves sont émotionnés ». Pardon ?? Si même les proviseurs commencent à parler comme ça, c'est pas gagné. On va dire que lui aussi était émotionné...

 

Marc-Olivier Fogiel a fait ses adieux, beaucoup de témoignages d'amitié (Delon, Damidot, Castaldi...), de l'émotion, quelques archives, mais ce fut finalement très sobre, même lors des dernières minutes. J'ai été plus choquée par l'enchaînement avec le teaser d'Estelle Denis qui promettait un « best of de l'Equipe de France ; ça va être génial !». Genre... J'y crois à mort.

Copyright : M6

Publié dans Télé-réalité

Commenter cet article

Didou 25/06/2008 11:52

Les normes de l'immobilier m'ont toujours laissée perplexe... Les acheteurs seraient donc dénués d'imagination au point de ne pas pouvoir se projeter dans un lieu si la déco actuelle ne leur plait pas ??? Bizarre... Si ça ne se vend pas, c'est que c'est tout simplement trop cher !!!

Bisous Coralie-Marie !

Coralie Marie 25/06/2008 21:12


Je pense qu'il y a beaucoup de flemmards qui n'ont pas envie de passer leurs WE à bricoler, alors si on peut leur vendre "déco clé en main", ils préférent ! Et l'immobilier est trop trop cher en ce
moment, c'est flippant ! Biz !


Cagaroule 25/06/2008 10:22

Ah zut, j'ai loupé l'existence de groupe sur FB. Je m'en vais réfléchir à mon inscription de ce pas...
C'est vrai qu'il en fait un peu beaucoup l'animateur, mais je trouve que des fois les vendeurs, c'est quand même à se demander s'ils veulent vraiment vendre...

Coralie Marie 25/06/2008 21:10


Chouette encore une brodeuse, je me souviens qu'on en avait parlé à propos des cadeaux de naissance ! Les vendeurs veulent vendre mais tu comprends, dans leur inconscient ils veulent pas vraiment
tourner la page :-)


Libellule 25/06/2008 10:08

Je n'ai pas regardé cette émission, mais je m'insurge également : faire du point de croix, c'est pas que pour les mamies. Je ne suis pas peu fière de certaines de mes réalisations et broder ne se résume pas à faire des théières et des coquelicots, non mais !!
Je n'ai vu de la dernière de MOF qu'un bout de l'ITW de Samy Nacéri, et cela m'a laissé une drôle d'impression : il est vraiment bizarre ce type et mal dans ses pompes et sa tête, et j'ai aussi vu un bout où Marco pleurait comme un petit garçon et c'était touchant ...

Coralie Marie 25/06/2008 21:08


Chouette une brodeuse :-) Ne me parle pas de Samy Naceri, il voulait à tout prix prouver qu'il était un chic type, pas violent du tout, et c'est un peu facile, non ?? Et c'est vrai que Marc-O était
touchant !