La fausse mort de Pascal Sevran

Publié le par Coralie Marie

J'ai assisté hier à une drôle de scène comme quelques millions de français. Je regarde On n'a pas tout dit quand soudain Laurent Ruquier annonce, l'air grave, qu'il vient juste d'apprendre que Pascal Sevran est décédé d'un cancer dans l'après-midi. On a tendance à oublier que l'émission est en direct, mais c'était étrange de se le faire rappeler de cette manière. Un sentiment étrange a envahi le plateau, mélange d'étonnement, de tristesse et de gêne. Laurent Ruquier a promis que la chaîne rendrait l'hommage qui était dû à Pascal Sevran dans les jours à venir, tandis que les chroniqueurs y allaient de leurs bons souvenirs de l'animateur. Je commençais déjà à pleurnicher (c'est toujours triste) en me demandant ce que j'allais bien pouvoir dire de lui sur ce blog : je ne pouvais décemment pas passer à côté d'un tel événement mais je n'ai jamais été vraiment fan ni de l'homme ni de ses émissions.

 

Finalement (et heureusement !) le problème ne se pose pas ! Quelques minutes, Laurent Ruquier a annoncé, encore plus gêné, qu'il venait de recevoir un démenti et que Pascal Sevran était toujours bien vivant ! On le sentait très en colère d'avoir été l'instrument d'un canular d'aussi mauvais goût. Il n'est pourtant pas le seul à s'être laissé avoir et il n'y avait a priori pas de raison de douter du bien fondé d'une dépêche AFP. Laurent avait l'air tellement remonté qu'il menaçait même de s'en prendre à la personne de son équipe qui lui avait apporté le papier, j'espère qu'il a dit ça simplement sous le coup de la colère, son ou sa collaborateur-rice n'y est vraiment pour rien !

Assister à ça en l'espace de 20 minutes était vraiment étrange, comme si on pouvait réécrire l'histoire...

 

Pour l'instant, on ignore qui sont les responsables de cette très très mauvaise blague. On peut juste s'étonner que cela arrive quelques jours après que des petits malins ont annoncé sur Wikipedia la mort d'Aimé Césaire alors qu'il n'était encore qu'hospitalisé à ce moment-là, puis la mort de Philippe Manoeuvre, pourtant tout à fait bien portant.

Est-ce une nouvelle tendance, l'annonce de la fausse mort ? Ca fait très cliché de dire ça mais ce genre d'épisodes révèle le meilleur et le pire d'Internet : l'information ultra-rapide dans un grand foutoir rempli de vérités, d'approximations et de grossiers mensonges.

Longue vie à toi Pascal !

 

Copyright : Gilles Scarella / France 2

Publié dans Evénement

Commenter cet article

Didou 24/04/2008 19:55

Qu'on aime ou pas le personnage, ça reste il est vrai de très mauvais goût, surtout pour ses proches !!!

Bisous Coralie-Marie.

Coralie Marie 24/04/2008 20:02


Il ne doit pas aller très bien en plus, sinon il se serait montré je pense. Pas cool tout ça, au final on ne sait toujours pas qui est le responsable !! Biz !


Denis 24/04/2008 08:33

J'ai trouvé ça très drôle car je ne connais pas Pascal Sevran, mais j'imagine ses proches en train de regarder l'émission et fondre en larmes, ça c'est pas cool.

Coralie Marie 24/04/2008 09:20


Oui c'était vraiment terrible, tout le monde était super choqué et d'un coup : ah bah non, il est vivant ! Incroyable ! Mais tu ne connais pas Pascal Sevran, la Chance aux chansons, tout ça ??


Cléo 23/04/2008 11:07

Je ne blâme pas Laurent Ruquier, je dis juste qu'avec des canulars pareils beaucoup vont renoncer aux émissions en direct, c'est navrant!

Coralie Marie 23/04/2008 11:37


J'espère que non ! Mais maintenant espérons qu'ils vérifient leurs infos à deux fois !!


Cléo 22/04/2008 12:37

C'est vraiment dommage c'est de plus en plus rare les émissions en direct, surtout avec les sujets que celle ci ose aborder. J'aime bien cette émission pour ça tous les invités ne peuvent pas faire et refaire ça donne de la crédibilité je trouve, alors si il commence à monter des canulars de si mauvais gout le direct et mener à disparaitre, on aura plus qu'a se contenter de toutes les trafiquer, c'est n'importe quoi !

Coralie Marie 22/04/2008 16:17


Laurent Ruquier n'est pas du tout responsable, et beaucoup de médias (radio, web) se sont fait avoir. Mais à vouloir être le plus réactif possible, on va parfois trop vite !