La Cour des grands

Publié le par Coralie Marie

Evénement qui date d'avant mon éviction des coulisses de la télé : j'ai assisté à la projection de presse de cette nouvelle série française, toute fraîchement débaptisée puisqu'à l'origine elle s'appelait L'Ecole de la vie. Pour une question de droits, ce sera finalement la Cour des grands. L'histoire : les petits malheurs et les grands bonheurs d'une école primaire de province.

 

Je n'ai pas trop le temps de développer mais une petite critique rapide.

 

Les - :

  • Manque parfois un peu de subtilité. Entre les caricatures du monde enseignant (via l'instit débutante) et un sentimentalisme un peu trop poussé (je suis bon public, donc je marche, mais je sens le côté too much), on se sent un peu manipulé.

 

  • Le découpage : 1 épisode = 1 enfant. Les histoires sont intéressantes mais du coup, on passe un peu à côté de l'aspect documentaire « vraie vie d'une école » vendu pourtant avec la série.

 

Les + :

  • Les personnages récurrents. Autant les histoires de familles et d'enfants peuvent rappeler L'Instit, autant l'écriture des personnages des profs se révèle pleine de surprise et jubilatoire. A première vue, on croit distinguer certains clichés, mais la subtilité prend le dessus. Vraiment une écriture de qualité et un plaisir apparent de la part des comédiens. J'ai particulièrement apprécié le rôle de Raphaëlle Masquin (Fabienne il me semble), un personnage de femme inhabituel et très riche.

     

  • Le plaisir de replonger dans les cahiers, les récrés, tous les bons souvenirs de l'école primaire...

 

Copyright : Gilles Scarella/France2

Publié dans Nouveautés

Commenter cet article