Les séries 90's du matin : Beverly Hills 2/3

Publié le par Coralie Marie

Beverly_Hills-Groupe-S1.jpg 1990-2000

 

Diffusion : en semaine à 10h20

 

Saison diffusée : 10

 

Rediffusée intégralement depuis septembre 2006, Beverly Hills achève sa course ce vendredi avec les derniers épisodes de l'ultime saison.

 

Que retenir de la série ?

Le successful producer Aaron Spelling lance au début des années 90 une série pour ados avec deux signes distinctifs : sa propre fille Tori fait partie du casting et l'histoire prend place dans le quartier plus que chic de Beverly Hills. La problématique était donc : richissimes, les ados sont-ils pour autant plus heureux ? Non, bien sûr puisqu'ils ont les mêmes chagrins d'amour que les autres, et qu'en plus ils ont souvent des parents drogués/absents/criminels. La série peut se découper en trois grands périodes : le lycée (photo du haut), l'université et l'entrée dans la vie active (photo du bas).
Les jumeaux Walsh débarquent du Minnesotta et décrouvrent les moeurs si particulières de Beverly Hills, ce qui ne les empêche pas de se faire une super bande de potes. Brenda/Shannen Doherty a déchaîné les passions et elle a fini par quitter le show et c'est ensuite Brandon/Jason Priestley qui, beaucoup plus tard, a déserté. Mais grosso modo le groupe d'amis est resté fidèle au poste. Et sur 10 ans, on les a vus grandir. Les lycéens timides et rêveurs se sont épanouis à la fac et ont choisi leur voie, déterminés ou hésitants, laissant faire le hasard, ou pas. Oui, vraiment si je devais retenir quelque chose de cette série, c'est l'évolution de ses protagonistes.

 

Beverly_Hills-Groupe-S10.jpgLe point d'orgue

Indéniablement la période du lycée. J'étais une jeune ado à l'époqué, ces histoires de grands du lycée :-) me passionnaient et je m'identifiais à Andréa, l'intello aspirante journaliste qui était tout comme moi raide dingue du beau Brandon, l'amour de mes 13 ans qui ornait de son joli minois mon agenda et les portes de mon armoire. Ce qui distingue ces premières saisons, c'est aussi que contrairement à la suite de la série clairement identifiée comme soap, elles ont vraiment un sujet fort par épisode, dans une thématique liée à la vie de lycée ou à l'adolescence. Malgré la touche « univers de riche », ce n'était pas superficiel. Beverly Hills est l'un de mes meilleurs souvenirs de l'époque collège, toutes mes copines étaient fans aussi, même si elles préféraient toutes Dylan le ténébreux !

 

Copyright : Paramount

Publié dans Séries

Commenter cet article

Didou 12/03/2008 22:08

Je rejoins tes copines de lycée : Dyyyllannnn !!! (petit cris hystériques...).

Coralie Marie 12/03/2008 22:52

C'est vrai qu'il fait super bien le ténébreux Dylan, mais je garde mon p'tit Brandon qui a si bien éveillé ma sensualité naissante :-)